Partenaires

CNRS
U.G.A



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Logo LaNef

PHITEM


SFP 38
EcoInfo
Parité Science

Accueil > Événements > Actualités > Disparition de Frank Hekking

C’est avec une immense tristesse que nous vous annonçons le décès, le 15 mai 2017, de Frank Hekking, Professeur à l’Université de Grenoble-Alpes. Frank était membre de notre laboratoire depuis l’an 2000. Frank a été pour nous un collègue, un collaborateur, un enseignant exceptionnel. Il a été un scientifique de tout premier plan, directeur du LPMMC, fondateur du Centre de Physique Théorique de Grenoble-Alpes, directeur de l’école doctorale de Physique de Grenoble, et organisateur d’une série d’écoles prédoctorales des Houches, ainsi que de nombreux événements scientifiques.

Il nous a accompagné avec son sourire, sa gentillesse et sa discrétion. C’était un collègue enthousiaste, enrichissant, d’une grande finesse scientifique et humaine. Un chercheur de grande envergure et d’une grande modestie va nous manquer.

Ces dernières années, il s’est battu contre la maladie avec volonté, optimisme et courage. Il nous impressionnait par sa détermination, sa motivation à travailler jusqu’au bout. C’était lui qui calmait nos inquiétudes sur sa santé.

Tout le laboratoire s’associe pour témoigner à sa famille, son épouse Erika et ses filles, Hanna, Rebecca et Sarah, toutes nos condoléances et notre profonde reconnaissance.

Messages

Mart van der Hiele le 17 juin 2017

Sadness is het gevoel dat me overviel toen ik hoorde dat mijn bijzondere schoolvriend van vroeger (Christelijk Lyceum voor Zeeland, Goes) niet meer is... Maar ook jouissance, als ik terugdenk aan zijn superieure ironie, zijn scherpzinnigheid en zijn heel eigen, prudente vorm van loyaliteit. Ik zal de Frank van toen nooit vergeten en wens Erika, de kinderen en andere nauwe betrokkenen veel sterkte !

Sukumar Rajauria le 8 juin 2017

To hear Frank is not with us is a big shock to me. In past weeks, I have literally visited or rather re-lived each and every moment which I had with him. Working with him during my PhD was full of memorable memories. Losing Frank is really tough. I had so many discussions with him and each one was better than the previous discussion. He was a role model to all young PhD students and young researchers.

I still remember my first chat with him while coming back from work. I naively asked him why are we studying nano-refrigeration ? And in his usual way he convinced me that in future we can make a table-top refrigerator just like fridge at home. And coming many nights i kept dreaming about it on and on. He was a magician, hypnotizing students in science.

He was a great teacher and mentor to have. He always said that to him science comes first and last. I admire and love him too much to say that I will miss him, since he has always with me since i left Grenoble and will remain with me till i am alive. Frank was a great teacher, a true mentor, a magician in science and a trustworthy person. Thanks a lot Frank.

All my condolences to his family, may god give them the strength in this tough time.

Anjan Gupta le 25 mai 2017

Just came to know about Frank’s demise. Really sorry to hear about this. I had a few opportunities to interact with him. Big loss for the physics community world-over. My heartfelt condolences.

Teun Klapwijk le 22 mai 2017

Allereerst mijn deelneming aan Frank’s vrouw en kinderen. Daarnaast verlies ik een discussiepartner over ’doctoral education’. Het was boeiend om met hem te spreken over de bijzonderheden van het Franse systeem en hoe hij daar als directeur voor doctoral education mee omging. Hij heeft hierin veel betekend voor de jonge PhD studenten. Ik denk daarbij ook terug aan de vele bijeenkomsten in Les Houches en later in Donostia.

Jan van Ruitenbeek le 22 mai 2017

With great sadness I learned that Frank passed away, after several years of struggling with his health. Frank will be remembered as a wonderful colleague and friend, who inspired many and had a great dedication to science.
Frank and I have known each other from the early days of mesoscopic physics. More recently we have organised a few editions of the Frontiers of Condensed Matter schools at Les Houches. His patient and friendly personality helped create a great atmosphere. Our hikes in the mountains are among my best memories.
Frank, we zullen je met warmte blijven herinneren.

le 20 mai 2017

The news of Frank’s passing caught up with me while traveling in Japan. I first got to know Frank well while we were both at NTT BRL for a month in 1988. I have many happy memories of him and his family. Outings in Tokyo, stimulating discussion at conferences, and many research visits between Stockholm and Grenoble over the years to discuss and publishing papers together on Josephson Junction arrays. Frank playing my cello at our home (it has never sounded that good since !) and hiking together with his girls in the mountains near Grenoble. Frank and Erika were such gracious hosts when i visited Grenoble, and together we exchanged fond memories of Minnesota.

I will miss him greatly and my thoughts and prayers go to his family and loved ones.

Luigi Amico le 20 mai 2017

Dear Frank,

You have been setting the example for me. Both in science and life. Always on the case.
It was an honour and a great pleasure.

Yours,
Luigi.

Inès Safi le 20 mai 2017

Tu nous quittes trop tôt Frank. Je me joins à la tristesse, aux condoléances et aux hommages de tes collègues ici. Certes, c’est d’abord ta famille qui est orpheline de toi, mais d’autres familles le sont aussi : celles de la physique, de la musique, et de ta communauté religieuse. Tu y as tissé des liens d’amitié profonds, animant par un souffle humaniste notre milieu scientifique. A l’encontre du cloisonnement, d’une vision unidimensionnelle de l’épanouissement, tu fus engagé dans ces champs avec amour et passion, et avec un goût prononcé pour la transmission. Jamais mon fils n’a eu un cours de musique aussi passionnant que celui que tu lui avais offert. Il nous arrivait, lors de nos innombrables échanges, de trouver regrettable qu’un chercheur ne puisse se révéler dans toutes ses dimensions, quand il franchit le seuil de son laboratoire. Pourtant, ce sont bien tous ces élans qui t’inspiraient dans le déploiement de ta créativité, dans la sérénité et la bonté que tu ne cessais de dégager... Comment oublier ton violoncelle, avec lequel tu jouais Gabriel Fauré avec tant de talent lors d’une école des Houches que tu organisais, ou les promenades lors de nos colloques partagés, ou ton avidité de connaitre ma culture d’origine, de te nourrir de ce qui est différent. Et tu fus un soutien précieux, de si bon conseil, soucieux de la qualité ainsi que du sens de la justice et de la gratitude dans un milieu régi fréquemment par l’optimisation de l’intérêt et de la quantité.
Je me souviens de notre dîner à Grenoble avant même que tu t’y installes ; ce fut, je crois, peu après la disparition brutale de H. J. Schulz, emporté, lui aussi, si jeune, par la même maladie. Tu as été son héritier. Nous avions eu, très tôt, un recouvrement de plusieurs de nos sujets de recherche. Les discussions avec toi furent si agréables et stimulantes. Tu as été sans cesse animé par un esprit si bienveillant de coopération. Ainsi, tu as toujours été si enthousiaste de découvrir que tu retrouvais, avec tes collaborateurs ou étudiants, certains de mes résultats, en partant d’un angle de vue différent, comme ce fut le cas sur la jonction Luttinger-supraconducteur, l’admittance de fils quantiques, ou plus récemment le transport photo-assisté dans les jonctions Josephson duales. Tu ne cessais de m’inciter à mieux valoriser ces travaux ; nous avions tant de pistes ouvertes pour les appliquer ou pour aller au-delà de leurs limites, ou alors pour répondre à des questions soulevées dans les thèses dont je fus rapportrice. Et nous avions entamé un joli travail avec Anna Minguzzi sur les atomes froids.
Frank, ton âme s’est envolée lors de ton sommeil, mais tu es resté debout jusqu’à la fin. Deux semaines avant ton décès, tu comptais relire un article en préparation, que tu tenais à me voir publier, et que nous pensions appliquer par la suite aux jonctions Josephson. Tu laisses un grand vide. Mais crois-moi, je ferai de mon mieux pour finaliser ces projets, pour être à la hauteur de ton enthousiasme confiant, et pour continuer à vivifier les valeurs communes qui nous sont chères.
Saches que tes filles et leur maman furent bien lumineuses hier, malgré la profonde tristesse aux côtés du corps que tu as laissé, en vue de ta renaissance dans un monde bien plus vaste. Ce sont les rayons de la lumière que tu leur as transmis que j’ai perçus. Frank, cette nuit, tes cendres se transformeront en étoiles ; elles continueront à nous éclairer.

Hervé Courtois le 20 mai 2017

La nouvelle du décès de Frank nous a tous frappés à l’âme. Frank a été un collègue, un collaborateur, un ami exceptionnel.

Quelques années après son arrivée à Grenoble, Frank m’avait parlé d’un proverbe (néerlandais je crois) qui disait “Vivre en France comme un roi”. Frank aimait la vie en France. Il avait acquis une maitrise impressionnante du français, mieux que certains compatriotes. Entre nous c’était une complicité : il était heureux que j’ose le reprendre quand il faisait une faute, j’étais heureux de le voir apprendre. Ces dernières années je n’avais plus l’occasion de le faire, il parlait parfaitement.

En recherche, il a toujours mis en avant la compréhension des phénomènes, le qualitatif, avec beaucoup de finesse. Frank était un scientifique élégant, c’est-à-dire à la recherche du raisonnement élégant. Pas d’esbrouffe, pas de vaine compétition, c’est la science d’abord, la science seulement.

Frank était aussi quelqu’un de très malicieux. Il avait un grand talent d’imitation de certains collègues russes ou allemands, il imitait parfaitement leur accent, c’était assez extraordinaire. Tout cela restait néanmoins très respectueux. Il était très investi dans l’encadrement des doctorants, ses propres étudiants, mais aussi les doctorants qu’il cotoyait dans les groupes de ses collaborateurs.

Frank Hekking a été pour moi un collaborateur proche, bien que je n’aie pas travaillé avec lui en continu. Je me rappelle de bons moments passés en conférence ou réunion de projet. Nous partagions beaucoup de choses : l’attirance pour la Finlande, le plaisir d’un bon vin, le désir de voir nos enfants construire leur vie.

Il nous restera beaucoup de Frank, notamment la recherche d’une certaine élégance en science, l’idée que la justesse de notre conduite vaut plus que nos résultats, le souvenir d’une force mentale extraordinaire. Merci Frank.

Yaroslav Blanter le 19 mai 2017

I have just heard that Frank passed away, and I was really shocked. I collaborated a lot with Frank, we published together, I visited his lab on several occasions, and he visited Delft many times. I really can not get this. I only have very good and bright memories of Frank. My condolences to his family, friends, and colleagues.

Marco Aprili le 18 mai 2017

La tristesse et l’émotion nous envahissent lorsqu’on apprend le départ d’une personne qui a laisse une trace en nous. Je garde de Frank le souvenir d’un chercheur ouvert qui mettait volontiers sa curiosité et ses compétences aux services des autres. Je partage avec sa famille ce moment douloureux.

Jirari Hamza le 18 mai 2017

Je suis vraiment choqué par le décès de Frank.
C’était quelqu’un d’humain. Il a fait de tout son mieux
de m’aider à sortir de ma galére . En tous les cas il va laisser
un vide énorme au sein de LMMPC. Il était un physicien théoricien
très brillant. Son décès est une perte non seulement de son laboratoire
mais du CNRS aussi.

Leonid Glazman le 18 mai 2017

I first met Frank in 1989 in Delft, and soon started to collaborate with him, even before he joined me as a postdoc. Our collaboration and friendship continued since then, while his career moved him to Cambridge, Bochum, and ultimately to Grenoble. I always enjoyed working and spending leisure time with Frank. His intelligence, knowledge, mild manners, and unique, delicate sense of humor made every hour spent around him precious. He was a kind, honest, and fair person, a scientist, and a reliable friend.

Emmanuelle GENNAI le 18 mai 2017

C’est avec beaucoup d’émotions que j’ai appris le décès de Frank. C’était une personne extraordinaire. Mes pensées vont notamment à sa famille et ses collègues du LPMMC.
Très sincères condoléances.
Emmanuelle

Françoise Berthoud le 18 mai 2017

Avec Frank, il y avait la science bien sûr, mais aussi tout le reste .. les discussions au petit matin autour d’un café sur l’éducation, sur la religion, sur les faits de société, la psychologie, la médecine, les ballades en montagne et tant de sujets. Frank était pour moi un chercheur et une personne d’exception par ses capacités d’écoute, de réflexion, par son optimiste, aussi dans les relations humaines. Frank croyait en chacun et dans le collectif et il avait une telle capacité à transmettre cette force ! Je fais le souhait que nous soyons à la hauteur de ce qu’il nous a transmis et montré. Je suis profondément triste, et c’est ainsi aujourd’hui.

Pierre-Etienne Wolf le 17 mai 2017

J’ai appris avec une profonde tristesse la disparition de Frank.

Bien qu’éloigné de ses thématiques de recherches, j’ai eu l’occasion d’apprécier ses qualités pédagogiques lors de lumineux exposés. Mais, surtout, au sein du bureau de l’Ecole Doctorale de Physique, comme dans d’autres circonstances, j’ai pu admirer ses grandes qualités humaines. Frank nous manquera à tous.
Avec toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches

Fabio Taddei le 17 mai 2017

Frank was a person of great humanity and a brilliant physicist that I had the pleasure of working with as well as being friend with. I will treasure the good memories I have of the time I spent with Frank in Grenoble in his group. My thoughts go to his family and his loved ones.

Klaus Hasselbach le 17 mai 2017

Frank Hekking,
son regard bienveillant pour les personnes autour de lui, son esprit, son humanité, seine Hilfsbereitschaft, son engagement pour le collectif font de lui un Homme exceptionnel.
Il a été appelé trop tôt pour nous, ses collègues, mais surtout pour sa famille.

Hélène Perrin le 17 mai 2017

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai été très attristée par la nouvelle du soudain décès de Frank. Notre équipe expérimentale explore avec Frank et Anna les interfaces entre atomes froids et physique mésoscopique. J’ai pu apprécié ces dernières années combien Frank était un scientifique inventif et passionné, extrêmement impliqué malgré la maladie.

Toute l’équipe du LPL se joint à moi pour exprimer nos condoléances à sa famille et ses proches.

Harold Baranger le 17 mai 2017

I am greatly saddened by Frank’s untimely death - much too young ! - and offer my heartfelt condolences to his family and colleagues.

I have many fine memories of Frank, dating back to our first meeting when he was a post-doc in Minneapolis. Recently, I had the good fortune to discuss physics with Frank frequently and indeed to collaborate with him on a project. He was stimulating, refreshing, active and efficient in advancing the research, and exceptionally attentive to experiments.

The remarkable equanimity with which Frank approached his illness over many years deeply impressed me. And I appreciate in particular the warm welcome to Grenoble that he gave me during this time. I shall miss him.

Leo Kouwenhoven le 17 mai 2017

Frank and I were PhD students in Delft at the same time, working together on a theory – experiment collaboration. Frank often interrupted our physics discussions with good stories, inside gossips and jokes. I will carefully save those nice memories of Frank. My sincere condolences to family and friends.

Bertrand Reulet le 17 mai 2017

C’est avec une profonde tristesse que j’apprends le décès de Frank. J’ai eu la chance de croiser son chemin à plusieurs reprises. J’ai toujours admiré la profondeur et la clarté de sa pensée, mais aussi son humilité, sa chaleur humaine et son sens de l’humour. Je souhaite bien du courage à ses proches pour surmonter la douleur qui les habite.

Shuo Mi le 17 mai 2017

It was a shocking piece of news to learn that Frank has passed away. I came to know him when I was a PhD student participating the Les Houches summer school 2013 (International Doctoral Training Session of Frontiers of Condensed Matter : Nanosciences and Energy), when Frank was one of the chief organisers. We had intense courses and seminar talks given by leading experts in the fields, and well designed seminar discussion sections. I have earned a lot during this training time. At the end of the school, he was very nice and gave me a drive to city of Grenoble by his car. I met him again in 2016 during a workshop organised by Aalto University, Finland. And he gave a talk about Josephson junction array, and we had a nice discussion after that talk during the coffee break. I did not know he was fight his illness at that moment. I wish he rests in peace !

Tero Heikkilä le 17 mai 2017

I would like to join all the others in celebrating Frank’s life and in the grief of his loss. I first met Frank in 2003 when he was visiting the Low Temperature Laboratory in Helsinki University of Technology, and had the pleasure of collaborating with him at the time. I was really impressed by his clear vision of scientific problems, and the ability to explain them in an accessible form. I also remember him as a warm person, who respected the point of view of even the young post-doc that I was at the time. He was very passionate about theoretical physics. When I met him the last time a year ago in Grenoble, we had a very pleasant discussion about physics and the problems he was solving at the time.

During his longer visit in Finland in 2005 together with his family, I had the pleasure of once hosting the whole family at my home. I share with Frank the pleasure of having three daughters. During that visit I could see the close connection Frank had with his daughters - a model that I also hoped to be able to follow. Perhaps Hanna, Rebekka and Sarah remember the "Frööbelin palikat" music video which they were following there.

I wish to send my condolences to all of his family, friends and colleagues.

Jürgen König le 17 mai 2017

At my first encounter with Frank (when I was student in Karlsruhe) I recognized him as an excellent teacher. Later I learned to respect him as an excellent scientist. During all the time I admired his open, calm and friendly personality. I am shocked by the sad news. My deepest condolence to his family.

Audrey Cottet le 17 mai 2017

Quelle triste nouvelle. Franck était un physicien d’une grande profondeur pour lequel j’avais beaucoup d’admiration. Il laissera un vide dans notre communauté scientifique. J’adresse mes sincères condoléances à ses proches.

Alessandro Braggio le 17 mai 2017

I wish to send my condolences to all the family, friends and colleagues. I knew him as a very good professor at many schools. I appreciated his honest and direct way to present physics. I am sure we all miss his brigth and crystal vision.

Laurent Saminadayar le 16 mai 2017

Nous perdons un enseignant unanimement apprécié et un chercheur hors pair ; mais ce qui m’avait marqué chez lui, plus que toute la belle science qu’il produisait, c’est qu’il avait su garder, même dans notre univers, une humanité, une générosité, auxquelles on ne pouvait qu’être sensible.
Requiescat In Pace, Frank.

Anna Feshchenko le 16 mai 2017

It is very sad to hear that we have lost Frank. I would like to express my deepest condolences to Erika, Hanna, Rebecca and Sarah, to all his colleagues and friends.

First time I have met Frank in 2011, when he was a visiting professor in Aalto University, Helsinki. Back then I have started my PhD with Jukka Pekola as a Marie Curie ESR in the Q-NET project. Frank together with his student Angelo Di Marco have been one of the partners in that project. For the next three years, we all would regularly meet for workshops related to Q-NET project to share our results. During those meetings Frank has been always very supportive and genuinely interested in my research, and I am very grateful for that. Also, I would like to thank Frank for organizing the best summer school, Les Houches in 2013. Frank always gave great seminars, his excellent communication skills are definitely something to admire. I have graduated last Friday and Angelo was at my defense, we support each other just the way you taught us. I feel very sad that you cannot read my thesis, I will miss you, thank you for everything.

Andrey Vasenko le 16 mai 2017

Very sad news. Frank was my teacher during almost ten years. He was very bright person. It was always a great pleasure to discuss with him both science and life issues. He was very deep everywhere, kind, honest, clever. Not only a great physicist but also a great man. I will miss him. My sincere condolences to Erica and daughters.

Guillaume Bignon le 16 mai 2017

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la disparition de Frank.
Il avait co-encadré ma thèse il y a maintenant plus de dix ans.
Malgré les années, je garde intacte le souvenir du physicien de talent, plein d’humour pince sans rire, et d’une sincère gentillesse.
Mes pensées vont à sa famille

Gianluca Rastelli le 16 mai 2017

Mes condoléances à sa famille, ses amis et tous ses collègues.
Je n’ai pas de mots pour exprimer qui était Frank et pourquoi sa disparition est une grande perte pour nous tous qui avons eu la chance exceptionnelle de le rencontrer.
Bien sûr, pour les étudiants, Frank était un professeur avec des compétences pédagogiques uniques et extraordinaires. Mais il était bien plus : Frank était un modèle d’inspiration. 
J’ai appris de Frank sa façon d’encadrer les étudiants et d’enseigner la physique avec simplicité et authenticité. Frank m’a donné sa dernière “leçon” au cours des ces dernières années quand, malgré sa maladie, il a continué à travailler avec ses étudiants, ses collaborateurs et ses collègues avec la grande humanité qui le distinguait.

Thierry Giamarchi le 16 mai 2017

C’est avec une très grande tristesse que j’apprends la disparition de Frank.

C’était toujours un plaisir de le voir et de discuter physique avec lui à l’occasion d’un passage à Grenoble. Au delà de la perte immense pour sa famille, ses proches et ses collaborateurs à qui j’adresse toutes mes condoléances et mes meilleures pensées, il est clair que sa disparition est une perte énorme pour la communauté grenobloise et bien au delà.

bernard Pannetier le 16 mai 2017

La nouvelle de la disparition de Frank m’attriste terriblement.
Frank était une personnalité exceptionnelle. J’ai eu le plaisir d’interagir avec lui pendant de nombreuses années et cette interaction a toujours été très enrichissante. Son intérêt pour les aspects expérimentaux, sa bienveillance et ses talents de pédagogue étaient inestimables pour toute la communauté de chercheurs en physique mésoscopique et bien au-delà.
Mes pensées vont à Erika et à leurs enfants.

Pino Falci le 16 mai 2017

Frank was an excellent physicist and an exceptional person. For me he was a Friend : his hart was generous, and I will never forget.

Giulia le 16 mai 2017

J’ai pensé à Frank tous les jours après ma thèse par ses enseignements, ses idées très justes, ses conseils et encouragements. Je ne les oublierai jamais et ils seront toujours une source d’inspiration pour moi. Je lui suis extrêmement reconnaissante pour cela, ainsi que pour avoir été un encadrant de thèse professionnel, bienveillant, généreux, pour m’avoir toujours encouragée et soutenue, ainsi que pour m’avoir montré en premier qu’est que ça veut dire d’être un chercheur. J’ai toujours admiré son intelligence exceptionnelle et sa force de caractère. Son souvenir m’accompagnera toujours. Merci de tout Frank !!!!!! Une pensée à sa famille, que j’embrasse fort et avec beaucoup d’émotion.
Giulia

Yuval Gefen le 16 mai 2017

I met Frank early on in his career, when he was in Delft and then visiting Karlsruhe. We met occasionally on different occasions, and even started collaborating on a project. His modest, yet graceful, demeanor made him likeable and fun to interact with. I liked his way of thinking, analyzing, and approaching problems in physics. And he was a member of the early residents of Mesoscopic Physics, with whom I felt I shared common roots. We will all miss him.

Mireille Lavagna le 16 mai 2017

La disparition de Frank laisse un immense vide dans la communauté des physiciens grenoblois. Nous perdons non seulement un grand scientifique très reconnu internationalement mais aussi une personne aux qualités humaines exceptionnelles. J’ai eu l’occasion d’interagir avec Frank en de très nombreuses occasions depuis son arrivée à Grenoble, au travers de discussions scientifiques, d’échanges dans le cadre de ses responsabilités à l’Ecole Doctorale, au LPMMC. Son rôle dans la création du CTPG a fortement contribué à la structuration des théoriciens à Grenoble. J’ai pu apprécier sa finesse et sa clarté de vue, son état d’esprit toujours positif et constructif, sa bienveillance de tous les instants, sa modestie, son sourire.
Tu vas beaucoup nous manquer, Frank.

Nicolas Didier le 16 mai 2017

Frank,
Tu es un modèle pour moi au quotidien, je te remercie pour tout ce que tu m’as appris. Mes années à tes côtés ont été merveilleuses, tu vas beaucoup me manquer.
Nicolas

Christian Eggers le 16 mai 2017

Frank, l’ami musicien, très bon violoncelliste et excellent musicien, discret et sensible, avec qui j’ai partagé des aventures de musique de chambre en dehors des sentiers battus : Gordon Jacob, Stefan Krehl.

Pascal Simon le 16 mai 2017

C’est avec une immense tristesse que j’apprends la disparition de Frank. Frank m’a accueilli au LPMMC en 2002 avec beaucoup de gentillesse et de bienveillance. Au-delà de ses compétences scientifiques exceptionnelles, il avait toujours la parole juste, concise et précise en toute situation. Je retiens surtout ses qualités humaines remarquables qui en ont fait un pilier de la physique Grenobloise et bien au-delà. J’adresse mes sincères condoléances à Erika et ses filles.

Gerd Schön le 16 mai 2017

Frank was my first regular PhD student, starting to work in my group in Delft in 1988, moving with me 1991 to Karlsruhe (together with his wife Erika) , but still defending his thesis in Delft 1992 according to the specific Dutch rules. Frank had many qualities making him an exceptional physicist, but he was outstanding in communicating and collaborating with other scientists. And it was great to have him in the group. I remember several tricks he and the other students played on me (such as submitting a fake application for a PhD work and waiting for my reaction), organizing conference excursions, or learning quickly not only good regular German but also the Karlsruhe dialect. I was always happy to see how he moved on to prestigious postdoc positions in Minneapolis, Cambridge and Bochum and to witness how successful he was in Grenoble.

It is immensely sad that Frank’s life and work came to an end so early. I like to express my deepest condolences to Erika and Frank’s daughters. We will remember Frank, his work and his good spirit for many years to come.

Gerd Schön le 16 mai 2017

Frank was my first regular PhD student, starting to work in my group in Delft in 1988, moving with me 1991 to Karlsruhe (together with his wife Erika) , but still defending his thesis in Delft 1992 according to the specific Dutch rules. Frank had many qualities making him an exceptional physicist, but he was outstanding in communicating and collaborating with other scientists. And it was great to have him in the group. I remember several tricks he and the other students played on me (such as submitting a fake application for a PhD work and waiting for my reaction), organizing conference excursions, or learning quickly not only good regular German but also the Karlsruhe dialect. I was always happy to see how he moved on to prestigious postdoc positions in Minneapolis, Cambridge and Bochum and to witness how successful he was in Grenoble.
It is immensely sad that Frank’s life and work came to an end so early. I like to express my deepest condolences to Erika and Frank’s daughters. We will remember Frank, his work and his good spirit for many years to come.

Sebastian Bergeret le 16 mai 2017

It is very sad to learn that Frank passed away. It was a privilege for me to work with him in Bochum and later in San Sebastian and to share with him excellent moments. He was not only a great physicist but also an extraordinary person. We will miss you. I express my condolences to his family and closest friends.

Pistolesi Fabio le 16 mai 2017

C’est avec une énorme tristesse que j’ai découvert la disparition de Frank. Il était pour moi un amis et un collègue. C’est avec lui que j’ai commencé à travailler dans la physique mésoscopique et j’ai eu l’honneur et le plaisir de former avec lui la toute première équipe de physique mésoscopique du LPMMC. J’ai toujours admiré Frank pour ses capacités scientifiques mais aussi pour sa façon d’être avec les autre, collègues, amis, ou étudiants. Généreux, sincère, drôle. Je lui dois beaucoup. Ses qualités de scientifique et pédagogue sont bien reconnus, mais aussi sa capacité de gestion et d’organisation, qui lui ont permis d’accomplir et de changer beaucoup des choses autour de lui. Il avait un courage et une dignité extraordinaire. Ma pensée va en ce moment à sa famille. Il nous manquera beaucoup à tous.

François Perraut le 16 mai 2017

J’ai eu la chance de voir travailler Franck dans le cadre de ses mandats de directeur de L’École Doctorale de Physique de Grenoble. Il a défendu, contre les pratiques établies, celle d’une sélection des étudiants basée sur les qualités propres des candidats plutôt que sur la seule moyenne au bas d’un relevé de notes. Toujours à la recherche du choix objectif, toujours à craindre l’erreur, son honnêteté était une qualité qu’il savait communiquer à ceux qui l’entourait.

C’est avec beaucoup de regrets que j’apprends son décès et je transmets mes sincères et douloureuses condoléances à ses collègues et surtout à sa famille.

Laurent Daudeville le 16 mai 2017

J’ai connu Frank Hekking à l’occasion de mon mandat de vice-président recherche de l’université Joseph Fourier de 2007 à 2012.
J’ai beaucoup apprécié Frank pour sa vision de la formation doctorale et du contexte international de la recherche menée à Grenoble, particulièrement dans le domaine de la physique.
Notre université perd un collègue de grande valeur.

Maia G. Vegrniory le 16 mai 2017

Thanks for everything Frank. If I do research today it is because I was lucky enough to do my master thesis with someone who transmitted his passion for science and enthusiasm to me as you did. I will never forget those years in France. My deepest condolences to your family and friends, you will be deeply missed.

Saro Fazio le 16 mai 2017

It was so great to share many moment with Frank since the first time we shared an office in Delft. I feel really privileged to have him as a friend and colleague for all these years. I miss you Frank !

Michael Klasen le 16 mai 2017

C’est avec une très profonde tristesse que j’ai appris cette nouvelle. En tant que fondateur du Centre de Physique Théorique de Grenoble, Frank était un personnage clé pour toute la communauté de la physique théorique à Grenoble, de la matière condensée jusqu’à la physique des particules. Il était aussi un excellent violoncelliste, avec qui on a pu partager de beaux moments musicaux en orchestre ou musique de chambre, et un grand ami. Je présente mes sincères condoléances à sa famille et mes anciens collègues.

Vitaly Golovach le 16 mai 2017

It is so sad to learn that Frank Hekking passed away. My condolences to everybody at the Maison de Magistères and to Frank’s family and close friends. It is such a loss for us all.

Frank Wilhelm-Mauch le 16 mai 2017

Even though I have never published with him, my „older PhD brother“ Frank Hekking was pivotal in my research life.

I first interacted with him when he was posing homework in electromagnetic theory, which for the first time showed me (who had started going into physics with the intention of becoming a high-energy theorist) what fascinating topics arise in condensed matter physics. Also, when I decided where I wanted to go it was him who convinced me that Gerd Schön’s group was the right place.

A few years later, I applied to the UJF for a permanent job which would have involved joining his lab. It did not work, but I was able to admire not only the level of his work but also how he synergistically was bringing the place together and helped to realize the potential of mesoscopic physics in Grenoble.

I have always admired the high level of his work and his impeccable physical judgment - study the right problem the right way at the right time. He was a clear communicator who talked about physics by guiding how the results speak for themselves - which is the highest form of talking about research. From him I heard for the first time the idea of adapting cavity QED ideas to Josephson circuits, years before the word „circuit QED“ was been.

There are very few researchers and scientific citoyens of his class left. It is filling me with deep sadness that we lost one of them.

Carlo Beenakker le 16 mai 2017

Dit bericht heeft mij diep geschokt. We zagen elkaar niet vaak, maar ik voelde steeds een verstandhouding die niet veel woorden nodig had. Ons veld van mesoscopische fysica heeft in korte tijd enkele coryfeeën verloren, Markus, Tobias, nu Frank. Wat een verlies !

Adeline Crépieux le 16 mai 2017

Toutes mes condoléances aux proches. Frank était un collègue bienveillant et généreux que j’estimais beaucoup. Je vais garder en mémoire notre dernière rencontre il y a tout juste un an lors d’une conférence à MarieHamn sur les îles d’Åland. Malgré sa maladie, il poursuivait ses activités avec un immense courage !

Jonathan Ferreira le 16 mai 2017

Je suis profondément attristé par cette nouvelle. La maladie contre laquelle il s’est battu toutes ses années est une véritable vacherie qui laisse peu de place à la légereté. Malgré cela, Frank a continué à assumer ses roles auprès des étudiants et des collègues, avec toute l’empathie, la bienveillance mais aussi le sérieux et le dévouement qu’on lui connait. Frank manquera à beaucoup de personnes.

Pascal Degiovanni le 16 mai 2017

C’est une bien triste nouvelle que la disparition de Frank Hekking. Je connaissais Frank depuis longtemps et j’en garde le souvenir d’une personne remarquable, un physicien d’une grande rigueur et en même temps d’une grande créativité, toujours très pédagogique dans ses explication. Délivrés avec un calme olympien, ses séminaires étaient toujours éclairants, agréables à suivre et instructifs. Frank était toujours de bon conseil et d’une grande bienveillance. Il a joué un grand rôle pour la communauté de physique mésoscopique, à Grenoble bien sur mais très largement au delà. Il va vraiment nous manquer. Sincères condoléances à sa famille et à ses amis proches.

Nicolas Cherroret le 16 mai 2017

Je suis très triste d’apprendre la disparition de Frank Hekking. Je le connaissais peu personnellement mais admirais le grand physicien qu’il était. Ses qualités extraordinaires d’enseignant m’ont donné le goût de la physique mésoscopique. Toutes mes pensées vont à ses proches.

Bertrand Fourcade le 16 mai 2017

Cher Frank,
Tu viens de nous quitter et nous avons perdu un collègue exceptionnel. Rares sont ceux qui ont la même envergure, tant sur le plan scientifique que sur le plan humain. Je vois partout des éloges à ton égard et j’y souscris pleinement. Ton nom est associé à notre communauté et il ne nous reste plus maintenant qu’à suivre ton exemple tout empreint de simplicité et d’intelligence. Le défi est de taille.

Patrick Bruno le 16 mai 2017

J’ai appris avec une profonde émotion le décès de Frank Hekking. Outres ses grandes qualités de physicien, son engagement au service de la communauté scientifique grenobloise suscite le respect et l’admiration. Frank faisait preuve d’une grande bienveillance dans ses relations avec ses collègues. Il manquera beaucoup à toute la communauté. J’exprime toute ma sympathie à sa famille.

Christian Glattli le 16 mai 2017

C’est avec une grande tristesse que j’apprends la disparition d’un physicien remarquable dont les travaux en physique mésoscopique ont influencé de nombreux expérimentateurs et théoriciens.
J’ai toujours aimé rencontrer Frank et échanger. Sa mesure, sa réflexion, sa modestie et sa bienveillance m’ont toujours impressionné.
Ce ne serait pas rendre crédit à tous ses travaux, mais je me souviens de beaux papiers faits avant les années 80 quand il était au Cavendish concernant le couplage entre
liquides de Luttinger et Superconducteurs mésoscopiques. Les expérimentateurs devraient revisiter ces idées. Aussi un papier écrit avec Yarosloav Blanter et Markus Büttiker décrivant la dynamique d’un liquide de Luttinger d’une façon originale m’a beaucoup éclairé : Phys. Rev. Lett. 81, 1925 (1998). Frank va nous manquer.

Wolfgang Belzig le 16 mai 2017

It is very sad to learn about Franks passing. I will miss him not only as brilliant physicist, but also as fine person and good friend for more than 20 years. I would like to express my condolences to his family and his colleagues. I will always remember him as in the pictures shown on this page.

GIlles Montamabux le 16 mai 2017

Depuis le début, Frank fut un des piliers de la Physique Mésoscopique. Je me souviens encore de son cours sur la supra mésoscopique délivré lors de la première réunion du GDR en 2002. J’y ai découvert la confirmation — je le connaissais déjà un peu — d’un pédagogue hors pair, qui aura marqué de son empreinte toute notre communauté et plusieurs générations de jeunes étudiants. Sa présence aura marqué toutes nos réunions. Il fût aussi un lien très fort entre les communautés nationale et internationale, que ce soit par les réunions du GDR ou les rencontres de Moriond.
Les mots qui me viennent l’esprit et qui qualifient aussi bien le Physicien que l’Homme : talent, finesse, calme, élégance, amabilité… Il nous manquera beaucoup

Daniel Estève le 16 mai 2017

Notre équipe de recherche pour laquelle Frank a beaucoup compté, et ce au-delà des relations purement scientifiques, témoigne de toute sa sympathie à sa famille et ses amis. Frank était un de nos compagnons des débuts de la supraconductivité mésoscopique qu’il a contribué à bâtir théoriquement. Il savait identifier des questions simples mais très fondamentales, en trouver la solution, et l’expliquer toujours très clairement. Sa compétence et sa gentillesse sans complaisance pour autant l’ont fait souvent se retrouver chez nous dans des jurys de thèse qu’il savait animer toujours très positivement, tout comme les conférences.
Nous partageons la tristesse de tous.

le 16 mai 2017

Met enorme verslagenheid en diep verdriet heb ik gisteravond het heengaan van Frank vernomen. Frank was een bijzonder begaafd fysicus en docent, zijn wetenschappelijke bijdragen schitteren door hun inzicht en elegantie. We zullen je niet vergeten, Frank.

Hier, j’ai appris, avec grand chagrin, la disparition de Frank. Frank était un physicien et enseignant hors pair, très doué, ses contributions scientifiques sont remarquables de par leur perspicacité et leur élégance. Nous ne t’oublierons pas, Frank.

Fabrice Mortessagne le 16 mai 2017

Mes sincères condoléances à la famille de Frank Hekking ainsi qu’à tous ses collègues et amis du LPMMC.

C’est toute notre communauté scientifique qui est endeuillée par la disparition d’un physicien remarquable et d’un collègue aux grandes qualités humaines.

Roberta Citro le 16 mai 2017

I learned with disappointment that Frank passed away and I would like to give my condolence to the family and all the LPMMC staff. Frank has been one of the smartest physicist I met, always at disposal for discussions and ready to find a solution to any problem. I will never forget the year spent as a Marie Curie fellow at LPMMC where luckily I met persons like Frank. Hope many young scientists will follow his path to maintain alive his memory.

Angelo Di Marco le 16 mai 2017

C’est un jour vraiment triste... On a perdu une personne exceptionnelle. Je voudrais exprimer mes sincères condoléances à la famille Hekking et aussi à l’équipe du LPMMC.

Pendant mes études de doctorat au LPMMC, Frank a contribué beaucoup à mon développement scientifique, professionnel et personnel. Il a été un supervisor, un prof et un scientifique extraordinaire. Il avait toujours la réponse à n’importe quelle question. Je n’oublierais jamais son support et encouragement continu et sa positivité, surtout dans les moments de difficulté. Il m’a transmis son enthousiasme et sa passion pour la physique du premier jour qu’on s’est rencontrés. C’était un plaisir travailler avec lui. Frank a été ma guide à Grenoble et il sera toujours mon modèle d’inspiration au niveau scientifique et de vie. Je serais toujours lui reconnaissant. Frank, merci beaucoup pour tout !!!

Angelo

Antoine Georges le 15 mai 2017

C’est avec beaucoup d’emotion que j’apprends le décès de Frank Hekking. Meme si je ne le connaissais pas bien personnellement, je vois bien le role qu’il a joue pour la physique a Grenoble et toute la communauté des systèmes mesoscopiques. J’adresse a sa famille et a ses collègues toutes mes pensées de soutien.

Christoph Schenke le 15 mai 2017

Chère équipe du LPMMC,

les mots me manquent pour vous exprimer mes condoléances sincères. Mes pensées sont avant tout avec la famille Hekking qui a perdu un mari et un père. Dans les trois ans que j’ai eu le honneur de pouvoir travailler avec Frank je n’ai pas seulement profité de sa approche à la physique mais tout autant à la vie. Frank a été un scientifique qui, avec son enthousiasme et sa excellence, a pu motiver ses thésards de faire la science avec plaisir, rigueur et de manière modeste. C’était toujours un plaisir de dépenser des heures au tableau et d’avancer le projet en équipe sous son direction et sa participation décisive.

Avec grande tristesse
Christoph

Henri Godfrin le 15 mai 2017

Je voudrais saluer le courage de Frank, lui rendre hommage pour son dévouement à la recherche et pour ses grandes qualités personnelles.
J’ai eu l’occasion d’interagir avec Frank sur des sujets scientifiques, mais aussi sur des questions concernant les étudiants UJF et l’administration du Polygone.
J’ai pu apprécier son intelligence, sa lucidité, son honnêteté.
C’est avec une profonde tristesse que j’apprends son décès.
Je voudrais transmettre à sa famille, ainsi qu’à ses amis et collègues, l’expression de toute ma sympathie.
Henri Godfrin

Votre message :

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.